Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2016 7 05 /06 /juin /2016 21:10

 

Dernièrement une ONG,

C'est à dire le masque d'une structure étatique d'influence,

Nous ressortait une photographie d'un nourrisson mort, repêché en Méditerranée,

Dans le « noble » but de faire pleurer Margot et l'inciter à ouvrir grand ses cuisses aux envahisseurs,

Ou tout le moins à donner d'la thune – plein!-,

Voir à minima bien voter où on lui dit de voter !

 

Mais qui sont les vrais dégueulasses ?

 

Pour des gens qui se gargarisent à outrance de vouloir lutter contre la discrimination,

Pourraient-ils m'expliquer en quoi la mort d'un bébé devrait-elle plus nous émouvoir que celle d'un adulte ?

Ou que celle d'un autre être vivant ?

Ou encore d'un biotope ?

 

Tant que votre ignorance vous obscurcira l'esprit,

Nous ne sommes pas prêt d'être sorti de la merde !

 

C'est par la claire compréhension que l'on doive respecter tout le vivant dans sa diversité,

Que vous pourrez commencer à faire changer les choses,

 

Quand en pleine conscience d'une vue juste,

L'on s'aperçoit que nous nous dirigeons tout droit vers une extinction de masse,

La Sixième,

 

Parce que nous vivons tous en interdépendance,

Il ne faut pas être grand clerc pour deviner que les humains feront aussi parti du lot !

 

 

Mais selon ces bons samaritains subventionnés,

Je devrais me sentir coupable de la mort de ce petit être innocent ?!!

 

Coupable de ne pas lui avoir offert des perspectives enrichissantes,

D'avoir la chance de se retrouver perdu dans une banlieue de béton parmi les bagnoles,

À parler un franglish de SMS pour finir cuistot au KFC,

Et n'avoir que le rap et Hanouna pour s'aérer l'esprit ?

Tu parles d'une vie de merde !

 

 

Mais vos procédés culpabilisateurs,

C'est comme crier au loup, facho, nazi, ouaciste,

Au bout d'un moment, ça ne marche plus,

L'on en rigole même !

 

 

Et p'is déjà ce n'est pas moi qui l'ai embarqué dans cette galère,

 

Qui a poussé ses parents à fuir vers le Septentrion ?

Oui, d'où vient-il ce pauvre bébé Africain ?

Quel est son histoire ?

 

Serait-il possible qu'il vînt de l'ethnie Kordofanienne,

Un des derniers Noubas du Soudan eux aussi en voie d'extinction ?

 

Déjà qu'ils eurent à subir l'esclavagisme musulmans pendant des siècles,

Ils viennent de se prendre un génocide dans la gueule,

Et toujours par les même mahométans avec les Saoudiens en arrière plan,

Oui, mais c'est des amis,

Bon b'en alors ça va !

 

Allez vous faire foutre avec votre photo pleurnicharde bande d'enculés hypocrites !

 

Un bébé mort, faudrait s'en émouvoir sur commande,

Mais un demi million exterminés à coup de bombes tombées du ciel,

Tout le monde s'en tape,

C'est des Nègues !

 

 

Je veux bien que l'autre taré de Lesquen soit un petit peu ouaciste sur les bords,

Mais tout nos grands dirigeants d'importances qui se gobergent de caviar et de champ,

En laissant, voir en étant carrément complices de multiples génocides

Qui massacre à million en Afrique,

Il ne le sont peut-être pas, eux, les vrais racistes ?

 

En plus ils ont le culot de vouloir culpabiliser les peuples Européens

Qui n'ont absolument rien à voir avec ces saloperies,

Dans le but de les faire disparaître eux-aussi !

 

 

Dans la nouvelle nomenclature démonologique,

L'Identitaire vient supplanter le skinhead en voie d'extinction,

Comme c'est curieux...

 

Parce qu'Identitaire,

Je tiens à défendre mon biotope et mon ethnie,

Me voilà désigné comme méchant à abattre,

 

Je suis Identitaire au sens où l'entendait Claude Levi-Strauss

Je défens la diversité Humaine sous toutes ses formes !

 

En luttant pour mon identité,

Je lutte aussi pour l'identité des Noubas,

Pour qu'ils puissent vivre chez eux comme bon leurs semble !

 

Parce que si nous devons tous vivre parmi des 4 par 3 publicitaires

Entre deux Macdo, de Stockholm à Johannesburg,

Merci bien !

 

Et faire vivre son identité,

Ne veut pas dire cracher à la gueule des autres,

Bien au contraire !

 

Dans un monde respectueux d'une riche diversité,

L'on peut être curieux, et apprécier ses voisins quand on leur rend une amicale visite !

 

Comme cette artiste réalisatrice photographe

Qui visita les Noubas justement dans les années 60-70

Immortalisant sur pellicule leur monde,

Notre Monde,

Déjà perdu !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Adelige Leni with Nubas 70's

 

 

La grande ronde fraternelle de la diversité humaine

Permet de nous enrichir mutuellement de la culture de l'autre,

À condition bien sur de garder aussi la notre !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et permet de jouer du ping-pong culturel...

 

C'est en 1984 directement inspiré des photographie de Dame Leni

Que le grand sculpteur figuratif Ousmane Sow

Commença son œuvre en représentant des lutteurs Noubas

Fort de son bagage de kinésithérapeute Parisien,

 

 

 

Lutteur Noubas - Ousmane Sow

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Adelige Leni - Photographies

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Des Noubas, je connaissais juste leur art de la lutte : http://drawingwithmyfrienddick.blogspot.fr/2017/01/penis-world-le-muscle-du-lutteur-nouba.html
Répondre