Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 10:40

 

Pour Antonín Dvořák l'année 1880 est enfin l'âge de la maturité

Sa 6e Symphonie en ré majeur opus 60 est pour la première fois jouée hors de son pays natal, la Bohême.

 

Le troisième mouvement, le scherzo, est un furian, danse slave très rythmé,

Dont le compositeur fera sa marque.

 

 

C'est aussi le début de la première guerre des Boers,

Pendant laquelle les britaniques inventeront les camps de concentration pour civils appelés à un bel avenir.

 

 

Cette même année verra la publication marquant la naissance de deux héroïnes,

Quoi que sur des registres fort différents,

 

Nana de Mimile Zola

Que Jean Renoir adaptera au cinématographe en 1926

 

 

Nana – Jean Renoir 1926

 

 

Ainsi que Heidi de Johanna Spyri

Quoi que...

Le bon air des montagnes helvètes semble avoir réussi à la petite fille qui a bien grandi et sait se montrer toujours aussi gentille,

 

 

 

 

 

 

 

N'oublions pas non plus le premier roman de Fiodor Dostoïevski

Les Frères Karamazov

Adapté au cinématographe en 1958 par Richard Brooks

Avec l'inoubliable Yul Brynner

 

 

 

Los Hermanos Karamazov – Richard Brooks 1958

 

 

Classé parmi les académistes,

Évariste-Vital Luminais en 1880 est inspiré par une légende née au XIIe siècle

Les Énervés de Jumièges

 

Légende totalement fantaisie qui aurait voulu que le roi Clovis II parti en pèlerinage en Terre Sainte,

Confia la régence à son épouse Bathilde,

Mais leurs enfants se révolteront,

De retours Clovis II les fait rentrer dans le rang et se montre bien décidé à les exécuter,

C'est alors que leur maman, pleine de compassion, réussi à convaincre son époux

De plutôt leur brûler les nerfs des jambes et de les abandonner sur un rafiot dérivant sur la Seine...

Qui finira par s'échouer à Jumièges près de Rouen,

Où recueillis par Saint Philibert fondateur de l'abbaye du patelin,

Ils se feront cénobites.

 

 

Évariste se lance dans plusieurs études,

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour finalement en donner une version définitive qui fera sensation au salon de 1880

 

 

 

 

 

Laquelle partant pour l'Australie,

Il en fera une nouvelle cette fois acquise par l’État pour le musée des beaux-arts de Rouen

 

 

 

 

 

 

 

 

Antonín Dvořák - 6e Symphonie en ré majeur opus 60 par le Slovak Philharmonic Orchestra, Zdenek Kosler à la baguette

Partager cet article
Repost0

commentaires